Menu
Cabinet D'Avocat DROIT & STRATEGIES Bordeaux : Il Organise Le Viol D'une Mineure Par Un De Ses Amis Contre 30 Euros

Bordeaux : il organise le viol d’une mineure par un de ses amis contre 30 euros

Un jeune homme de 23 ans a été reconnu coupable du viol de deux jeunes filles et d’avoir tenté de les prostituer.

L‘audience s’est déroulée durant trois jours à huis clos à la cour d’assises de la Gironde et s’est achevée vendredi dernier. Moïse Achkour a été reconnu coupable de viol et proxénétisme et condamné à 12 ans de réclusion criminelle et quatre ans de suivi socio-judiciaire. Un autre accusé, mineur, a été condamné à quatre ans de prison avec sursis et mise à l’épreuve.Moïse Achkour était poursuivi pour avoir violé le 4 février 2011 une jeune fille de 25 ans dans un foyer de jeunes travailleurs de Bordeaux.

Il a forcé la jeune fille sous la menace d’un couteau

Il est entré dans sa chambre après avoir dérobé les clés à la conciergerie. Il a forcé la jeune fille sous la menace d’un couteau et a ensuite voulu la vendre à des amis. Mais elle est parvenue à s’enfuir. Le 20 février, c’est une mineure de 17 ans, rencontrée en boîte de nuit, qui a été sa victime selon un scénario assez proche. Cette fois, Moïse Achkour a fait venir un de ses amis lui aussi mineur, pour qu’il abuse de l’adolescente contre 30 euros.

Le jeune homme a maintenu que devant l’état de la jeune fille, il a payé sans rien faire. Durant l’audience à la cour d’assises, deux thèses ont été exposées. Celle des avocats des parties civiles, Me Julie L’Hospital pour la jeune fille mineure et absente de l’audience, et Me Yann Herrera et Me Amandine Faux-Castelnau pour la première victime. Ils soutenaient avec force la véracité des déclarations des deux jeunes filles. Face à eux, Me Selim Vallies et Me Alexandre Chretien ont soulevé les zones d’ombre du dossier pour demander l’acquittement de leurs clients.

L’avocate générale Marie-Hélène de la Landelle a requis dix ans de prison. La cour et les jurés sont allés au-delà en condamnant Moïse Achkour à 12 ans de réclusion criminelle.

Paru dans Sud-Ouest : http://www.sudouest.fr/2015/05/26/douze-ans-pour-viol-et-proxenetisme-1931329-2780.php